Un lycée spécialisé dans l'apprentissage et l'éducation des monstres ! ~ [NC-16 #Forum Hentai|Yaoi|Yuri]
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Cours de Rattrapage en Francais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Johnson


avatar

Masculin Messages : 17
Est arrivé(e) le : 26/03/2015
Age : 37
Localisation : Surement a la bibliothèque

PERSONNAGE.
Race: Magicien
Amour: X
Informations:

MessageSujet: Le Cours de Rattrapage en Francais    Sam 11 Avr - 21:13

Les Règles.

Bonjour ! Afin que ce topic ne parte pas en banane, je me permet de mettre en place quelques règles simples.

La Première la plus évidente, mais on sait jamais, c'est que pour poster ici, il faut que vous fassiez partie de la liste ci-dessous :

- Chikado Matsuda
- Anya Ai
- Amy Okasaki
- Amê Oxil
- Mëw
- Kita Moshi

Deuxième règle : Si une réponse se fait tarder, la personne aura une semaine pour répondre. Passé ce délais, la personne suivante à elle même une semaine suivante pour répondre. Je posterais moi même des messages genre : "(Mew n'a pas rp, au tour de Anya de rp)"
S'il y a un taux d'absentéisme trop important, alors je mettrais un terme au cours, en sanctionnant les élèves ayant provoqué cet arrêt.
(Note : Pour l'ordre de postage, celui ci sera définit lors du premier tour d'rp. Grosso modo, vous devrez rp dans l'ordre de votre arrivée dans la classe)

Troisième règle : Je suis le professeur, et en tant que tel, je me reserve le droit de vous exclure de la classe (donc du rp) si j'estime que vous ne jouez pas assez le jeu.

Quatrième règle : Enfin, par pitié, je ne posez pas la question "Mais M'sieur, pourquoi faire un cours de francais" Je sais pas, et je ne saurais pas trouver une explication logique en Rp.

Voila, maintenant je vais taper mon rp o/


Revenir en haut Aller en bas
Aaron Johnson


avatar

Masculin Messages : 17
Est arrivé(e) le : 26/03/2015
Age : 37
Localisation : Surement a la bibliothèque

PERSONNAGE.
Race: Magicien
Amour: X
Informations:

MessageSujet: Re: Le Cours de Rattrapage en Francais    Sam 11 Avr - 21:22


Eh bien voila, en temps que professeur officiel de cette école, j’ai maintenant le devoir de faire ce pour quoi j’étais là : enseigner. Mais comme je n’étais absolument pas habitué à enseigner aux lycéens, eh oui, j’avais passé ma vie à enseigner à des étudiants, et je n’avais pas du tout l’habitude d’avoir affaire à des lycéens, qui étaient réputés plus énergiques que les étudiants. D’un côté, les étudiants décuvaient pas mal lors des cours, donc il était plutôt facile d’avoir le silence en classe : il suffisait de se taire quelque minutes, pour qu’ils s’endorment sur leurs tables.
Bref, je devais donc enseigner, et j’avais réussi à faire une infraction, pour faire un cours de rattrapage pour certains élèves, et le directeur avait concédé à m’accorder ce privilège « Dans l’intérêt commun », avais-je avancé comme argument. C’était donc un Jeudi de 9h à 10h que j’avais réussi à trouvé un créneau. J’étais content, cette heure était la plus adéquate à l’enseignement. Car avant, ils dorment, après ils ont faim. Après mangé ils digèrent, après ils ont envie d’aller en pause, puis ils ont envie que la journée cesse. J’étais donc plus où moins épargné par cette lassitude générale qu’avaient les élèves.
Donc, dans ma petite maison, j’étais tranquillement en train de me préparer. J’étais en train de réunir les feuillets de mon cours d'aujourd’hui, que j’avais réussi à éparpiller un peu partout au travers des différentes pièces. J’avais même eu la surprise de voir qu’une des feuilles trempait dans l’arrosoir déposé près de la porte arrière. J’avais donc une feuille en moins, mais je savais mieux que quiconque que je n’en avais pas besoin. Je pris donc mon petit tas de feuille, et le déposais à côté de mon manteau, sur le guéridon dans l’entrée. Ensuite, je remontais à l’étage, m’assurant d’un coup d’œil dans un miroir que ma cravate était bien serrée et que mes cheveux étaient correctement peignés et qu’aucun épi ne venait troubler mon image. Une fois prêt, je descendis, mis mon manteau, pris mon sac, et parti rapidement de la maison, laissant mon petit paquet de feuille derrière moi.
Feuille, qui me manqueront physiquement plus tard, mais je ne m’en rendrais compte que quand j’en aurais besoin. Donc tranquillement je marchais vers l’école, mon sac de professeur dans la main gauche, Roméo et Juliette dans la main droite, mes lunettes de lecture encrées sur le nez, et le pas énergique. Au détour d’un magasin, je pris quelques secondes pour me décrire physiquement. Aujourd’hui, je portais un costume gris souris tout ce qu’il y avait de plus banal, avec une cravate bleu-roi sagement rangée dans la veste, laissant tout de même entrevoir une chemise blanche correctement repassée. Mes chaussures de ville, noires, étaient convenablement cirées. Tout était impeccable, tiré à quatre épingles, et cela m’allais.
Rapidement l’école se dessina devant moi. C’était bien calme, en effet les élèves étaient tous en classe, ou ceux qui ne l’étaient pas, n’attendaient pas que les gardiens leurs tombent dessus en fouinant devant les portes, surtout pas les principales. Tranquillement, je passais les grilles, avant de me diriger vers le hall principal. Après quelques pas à l’intérieur, j’avisais le concierge, que je saluais d’un « bonjour » aimable, puis je m’empressais de prendre les escaliers.
La volée de marche qui me séparait de mon espace d’enseignement, et de ma position présente ne me décourageait pas, et elle passa rapidement, en effet avec ma carrure, il n’était pas compliqué de passer les marches deux à deux. Une fois à l’étage, je pris quelques instant afin de consulter la carte des lieux. Je n’avais pas envie d’arpenter inutilement ces couloirs. Une fois l’emplacement de ma salle connu, je ne tardais pas à me diriger dans la direction. Une fois devant, je déverrouillais la porte et pénétrais dans le lieu saint.
Je pris quelques instants afin de mémoriser la disposition des choses et des objets dans la pièce, avant de m’approcher de mon bureau. D’un geste machinal, je consultais l’heure sur ma montre à gousset : 8h43. Parfait, j’étais juste à l’heure. Tranquillement, je passais dans l’arrière salle, et fouillais dans les tiroirs. Là, je trouvais exactement les livres que je cherchais : des dictionnaires des homonymes et des Bescherelles. Je pris les douze ouvrages, que je disposais à trois places les uns des autres. Ainsi les élèves étaient répartis dans les deux premiers rangs de la classe, à trois place les uns des autres. Quant à ceux du deuxième rang, ils étaient séparés de ceux du premier rang de deux place.

Structure de la salle:
 

Une fois les livres disposés, je m’approchais du bureau, et ramassa mon sac qui était posé au sol. Je ne tardais pas à en sortir une boite de craie, comportant deux craies inutilisées blanche, une craie bleu, une rouge et une jaune. Une fois la boite posée sur le bureau, je sortis ma trousse, de laquelle je pris un stylo bic, qui me servirait à pointer le tableau. Et. C’est alors. Que je me rendis compte que je n’avais pas mon feuillet.

-Oh sacrebleu… Je suis irrécupérable.

Après un long soupir de ma part, je regardais ma montre à gousset à nouveau : 8h57. Les élèves allaient arriver. Je me mis derrière le bureau, les bras croisés derrière le dos, droit comme un i, et j’attendis qu’ils arrivent.


Revenir en haut Aller en bas
Kita Moshi


avatar

Féminin Messages : 70
Est arrivé(e) le : 10/03/2014

PERSONNAGE.
Race: Fantôme
Amour: Personne
Informations:

MessageSujet: Re: Le Cours de Rattrapage en Francais    Dim 12 Avr - 2:52

Le réveille de Kita fit entendre son chant agressant comme à tout les matins de semaine. La jeune fantôme s'étira donc pour l'arrêté d'une façon peu délicate. Elle frotta ses yeux encore endormis et soupira. La semaine était longue... et pour enjoliver davantage sa semaine, elle devait assister à un cours de rattrapage en français. Elle appuya l'une de ses mains sur son front et poussa un lyre de déception. Elle n'avait pas du tout envie d'y aller... toute fois, si elle voulait que ses notes augmentent elle devait bien faire un effort.

C'est pourquoi elle se tira du lit pour aller mettre son uniforme. La seule chose qui était bien de ce code vestimentaire c'était la jupe et encore là, elle était trop longue à son goût. La jolie rousse s'étira longuement et se dirigea vers sa coiffeuse de fortune. Elle prit sa brosse et commença à peigner son épaisse chevelure qui ondulait naturellement. Elle appliqua par la suite un peu de mascara sur ses cils et fini avec un gloss presque de couleur naturelle.

Lorsqu'elle se trouva suffisamment belle, elle sortit de sa chambre ses livres en main. Oui, la jeune fantôme était superficiel, mais c'est ce qui faisait tout son charme. Elle descendit les escaliers des dortoirs pour se rendre à la cafétéria là ou elle prit un muffin aux fruits pour ne pas mourir de faim. Elle regarda l'heure : 8h38. Elle avait amplement le temps de le manger avant d'aller mourir d'ennui en cours. Elle s'assit donc à une table et dégusta son petit encas sans se presser et tenta de trouver la motivation pour le français.

9h02. Kita regarda l'heure et fit presque une crise cardiaque. Elle était encore loin de la classe et le temps avait filer à vue d'œil. Elle reprit donc rapidement ses livres et courut presque jusqu'au bâtiment principal là où son cours de rattrapage devait se tenir. Elle regarda à nouveau l'heure : 9h13. La jeune fantôme prit une grande inspiration et monta les escaliers deux par deux. Arrivée au premier étage, elle regarda aux tours d'elle. Les portes des classes étaient toutes fermées sauf une. Le cœur battent grâce à son sprint Kita s'avança vers le local. Elle vérifia le numéro de ce dernier avant d'y entrer. La jolie rousse observa rapidement les tables de travail. Quelques livres étaient posés à des places stratégiques : loin les uns des autres... Kita soupira doucement et prit la table vide qui restait.

9h15. Elle n'était pas trop en retard. Elle posa ses livres devant elle et leva son regard émeraude pour analyser le local. Ses joues se teintèrent de rouge lorsqu'elle aperçut le professeur qui se tenait devant la classe. C'était celui dans lequel elle était entrée en collision le jour de son arrivée sur le campus...Elle s'enfonça un peu dans sa chaise pour passer inaperçue, mais à l'heure où elle était entrée dans la classe il serait peut-être difficile de le faire. Elle avait une fois de plus honte devant ce professeur... Pourquoi lui ?

Kita ferme les yeux un instant et prit une grande inspiration. Cette journée commençait mal... Après s'être un peu calmée, elle prit le temps d'observer les autres étudiants dans la classe.

[H.S.: L'ordre de RP c'est vraiment selon l'arriver dans la classe ou selon l'ordre des premier poste ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Amê Oxil


avatar

Masculin Messages : 30
Est arrivé(e) le : 21/03/2015
Age : 22

PERSONNAGE.
Race: Loup-garou
Amour: Célibataire
Informations:

MessageSujet: Re: Le Cours de Rattrapage en Francais    Lun 13 Avr - 15:38




















Mon début de journée ... pas térrible



Mon réveille ne fut pas des plus calme ce jour-là. Non pas à cause du bruit éreintant d’un quelconque réveille, celui-ci n’ayant même pas u le temps de sonner, mais plutôt de deux charmante jeune fille qui se trouvait être en train de se disputé violemment dans la chambre…  Je me tourna pour me retrouvai sur le ventre en enfuissent ma tête dans mon coussin.
En tant que seul garçon de la chambre je n’avais pas beaucoup de pois pour fait cesser c’est dispute même en étant comité.
 
Cette fois-ci j’avais abandonné l’idée de les calmer. Malgré se choix je me retrouva attaquer par un oreiller qui ne m’étais a première vu pas destiné.
Je leva la tête surplombé de cette agresseur, qui étais jusqu’à lors toujours enfoui pour regarder l’heur puis la laissa retomber. 

Il était 7h31 du matin.

Après un long soupire, je tendis une main vers le lierre que j’avais installé le long des murs qui border mon lit. De cette manière, j’en pris le contrôle. Je le décrocha et le fit onduler jusqu’au deux belligérant pour les entourer et les déplacer dans la salle de bain et pour finir, fermer la porte avant de replacer le lierre.
Je soupira a nouveau mais cette foi de plaisir en les entendant se déchaîner dans la salle de bain sens pour autant que le volume sonore atteignant mes oreille ne sois supérieur a des petits chuchotements.
 
Après quelque minute a apprécier le calme je me leva et m’habilla de l’uniforme du lycée avant de me passer un coup de brosse rapide dans mes cheveux qui avais sécher de travers dans la nuit. Après plusieurs tentative pour les placer correctement je décida de les laissais tel-quel.
Je pris en suite mes affaire de coure qui se composer de quelque feuille de classeur, d’une trousse, et d’un agenda que je mis dans mon sac. Je pris en suite mon S.W.B 380 que j’attachai la ma ceinture puis mes clés de chambre et mon téléphone portable.
 
A 8h20.

Je mis mon sac sur le dos et partie à la cafeteria pour me prendre une pomme que je mis directement dans mon sac, un pain au chocolat et un vers de jus d’orange.
 
En sortant de la cafeteria vers 8h55 je vis un  petit groupe élèves se balader regrouper dans un coin près du portail. Cela n’était pas gênant du moment qu’il n’avait pas de cour mais je s’avais pertinemment que toute les classe avais cour de 9h00 jusqu’à 12h00  le jeudi et de ce que je pouvais voir, ils n’avaient pas l’intention de bouger  tout de suite pour allais en cour.
Je me dirigea alors vers eux pour voir ce qu’ils faisaient.
Ils ne me remarquèrent pas tout de suite et j’u le temps de voir qu’ils s’en prenaient tous les trois a une petit fille, peut-être de première année. Terroriser, elle c’était recroqueviais et sangloter. A première vue, elle n’avait rien de grave et je luis demanda donc si elle pouvait se levé. Dans le même temps, j’attrapa les 3 élève pour me dépêcher de les conduire chez leur CPE réfèrent. Je demanda en passant à un élève pas loin de la conduire la jeune fille à l’infirmerie.
 
En sortant du bureau de la CPE, je sorti mon portable pour regarder l’heur. 

Il était 9h15.

J’étais déjà bien en retard pour mon premier cour de rattrapage en français. J’avais beau être le premier de ma promotion, l’orthographe n’étais pas mon fort, il fallait l’avouer et c’était pour cette raison que je m’étais inscrit à se cour.
Je pris ma forme de loup pour perde le moins de temps possible et me dirigea rapidement vers ma classe.
En arrivant devant la porte je me retransforma pour être un minimum présentable. Lorsque j’ouvris la porte à 9h17 je fus surprise de voir qu’il n’y avait qu’un seul élève et quelle fus ma surprise lorsque je la reconnue.
Mon regard se posa en suite sur le professeur
 
 

  • Bonjours, excuser mon retard j'ai rencontrer un petit problème.


Sur ce, je partie m’assoir au premier rang à coter de la fenêtre en sourient a la jeune rouquine. 
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Johnson


avatar

Masculin Messages : 17
Est arrivé(e) le : 26/03/2015
Age : 37
Localisation : Surement a la bibliothèque

PERSONNAGE.
Race: Magicien
Amour: X
Informations:

MessageSujet: Re: Le Cours de Rattrapage en Francais    Jeu 23 Avr - 17:41

Je up le sujet, je supprimerais ce message dès qu'un autre aura été posté derrière


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Cours de Rattrapage en Francais    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Cours de Rattrapage en Francais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♥~Lycée Yokai~♥ :: 1er étage :: Cour de littérature/poésie-